Une année en créativité

Avec des journées portes ouvertes riches en échanges et partages, les 8 et 9 décembre 2018

Une journée de la même teneur, le 15 décembre 2018, durant notre stand à la première édition du « CRICKET Fest » au stade de Baie-Mahault, en Guadeloupe.

Publicités

Comme à l’accoutumée, nous faisons d’une pierre 3 coups 😉

Ainsi, notre association fête ses 7 années d’existence & d’actions ouvertes et ciblées, avec ambition et parcimonie, en indépendance et avec des partenaires. En ce mois de décembre 2018, nous offrons à tous ceux qui le veulent bien 2 journées portes ouvertes consécutives où tout un chacun pourra nourrir et exprimer sa créativité.

Au programme, des ateliers d’art, d’informatique, des mini-concerts, du visionnage de film et de la dégustation culinaire… comme pour faire raisonner à nouveau nos leitmotivs :

Se Former – Créer – Voyager

En savoir plus ? Suivez notre page Facebook, dès maintenant > https://www.facebook.com/pg/atikwikani/events/

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ouragan, dites-vous ?

La période du mois d’Août au mois de Novembre est par « excellence » le temps des tempêtes tropicales voire des cyclones, encore appelés « ouragans ». Ce dernier mot, « hurricane » (en anglais) tire son étymologie du mot « huracán » (en espagnol), provenant lui-même – paraîtrait-il – « du dieu de la tempête »  de la langue Taino « hurakán ».

Voilà une vidéo qui explique ce phénomène, son processus de formation et le pourquoi-du-comment de son évolution.

Moreaz.com, à mettre dans vos favoris !

Moreaz.com, est le tout nouveau site internet dynamique qu’il vous manquait. Ce service en ligne est tout simplement un annuaire original de liens vers toutes les infos clés sur la Caraïbe.

Ainsi, le voyageur « actif » obtiendra directement les informations officielles qu’il lui faut pour penser son projet : faire du tourisme, poursuivre ses études ou créer une entreprise, tout cela dans les pays de la Caraïbe. Moreaz.com vous permet d’avoir les réponses aux questions clés : Comment y aller ? Où dormir ? Quoi faire ? Comment procéder pour… ?

Gageons que ce nouveau partenaire d’Atikwikani ne fait que commencer à parler de lui…

Voyage organisé à Barbade

L’an dernier en Novembre, Atikwikani a organisé la participation des Éditions Lespwisavann à la 19ème édition de la conférence internationale « Islands-In-Between » organisée par le pole littérature de l’Université des West Indies et ses 3 sites Îles Vierges, Porto-Rico et Barbade. Voici un joli petit clip de la participation de M. GAMA (auteur et historien), ravi de ce déplacement très fructueux et bien pensé par nos soins. À cet effet, Il a présenté en exclusivité des éléments de son prochain ouvrage à sortir très prochainement.

Origine de la « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes »

« Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l’Assemblée générale (NDLR : de l’O.N.U) a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l’opinion au problème de la violence à l’égard des femmes.

Depuis 1981, les défenseurs des droits des femmes organisaient chaque année, à cette date, une journée de lutte contre la violence sexiste à la mémoire des trois soeurs Patria, Minerva et María Tereza Mirabal, des opposantes politiques brutalement assassinées en République dominicaine, le 25 novembre 1960, sur les ordres du dirigeant de l’époque, Rafael Trujillo (1930-1961).

L’Assemblée générale a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes (A/RES/48/104) le 20 décembre 1993. »


Source : Site internet de l’Organisation des Nations Unies > http://www.un.org/fr/events/endviolenceday/background.shtml

Pour en savoir plus & pour agir : http://www.un.org/fr/events/endviolenceday/

Être Garifuna

Un film de court-métrage documentaire, cette fois-ci, vous illustre un point de vue actuel sur ce peuple « afro-amérindien » au Honduras et qui pose en quelques minutes les défis culturels, sociaux et politiques auxquels ils sont confrontés sur place et dans leur diaspora des États-Unis.

Les enjeux présentés dans ce film rappelleront de nombreux autres similaires et tout aussi actuels dans d’autres territoires de par le monde, tout comme chez nous en Guadeloupe.